JO : Journal officiel

JOB SEARCH

En octobre 1962, Georges STIGLER (États-Unis, - ) Prix NOBEL 1982, publie un article " Information in the labor market " dans Journal of Political economy par lequel il introduit la notion de job search.. Ainsi, le chômage s’expliquerait par le temps passé par les chômeurs pour trouver un emploi en adéquation avec ses desiderata, ce qu’il peut faire tant qu’il est couvert par une assurance chômage. Le même raisonnement prévaut pour les actifs occupés qui prennent leur temps pour trouver un emploi mieux adapté, mieux rémunéré que celui dont ils disposent. Ainsi, STIGLER alimente ainsi la démonstration NC du chômage volontaire.

JPY : Journal officielJPY : yen japonais

JUBILÉ

Ce mot vient du latin jubilaeus lui-même forgé à partir du mot hébreu yobel. Yobel voulait dire « bélier », mais, par glissements successifs et par métonymie, ce terme a désigné la corne de l'animal utilisée comme trompe pour annoncer l'année sacrée qui, chez le peuple hébreu, suivait chaque cycle de 7 fois 7 années (49 ans).

Tous les cinquante ans, le Yobel juif était ainsi une année consacrée à Dieu, une année de remises des dettes, d'affranchissement des esclaves et de repos pour la terre. Si les juifs — sauf quelques kibboutz religieux d'Israël — ne respectent plus cette tradition, la notion de cycle d'années, de temps de bilan et de « Repentance » est restée très présente dans la mentalité religieuse juive.

———————————————————
JUSTE-À-TEMPS (JAT) ou FLUX TENDUS

Expression qui regroupe à la fois un mode de production et un mode de gestion des stocks.
L'entreprise ne produit que ce qui est demandé, de ce fait elle élimine les stocks de produits finis. Mais elle peut aussi limiter le stock de composants (de consommations intermédiaires) en exigeant de ses fournisseurs des livraisons calquées sur les cadences de production.
Ainsi, c'est l'aval qui détermine la mise en production et c'est celle-ci qui déclenche les livraisons des fournisseurs.

JUSTICE COMMUTATIVE

Elle consiste dans l’égalité de droit ou égalité formelle. Elle est fondée sur la réciprocité, sur la redistribution horizontale dans laquelle chacun s’assure contre les aléas pour récupérer son dû en cas de survenance du risque. Elle peut être mise en oeuvre sans intervention de l’État et reposer sur les seuls mécanismes du contrat et de l’assurance. Toutefois un acte tutélaire de l’État peut être souhaitable pour rendre l’assurance obligatoire et éviter que des individus se trouvent en situation d’insolvabilité, ce qui aurait des conséquences néfastes pour eux-mêmes et pour autrui.

JUSTICE DISTRIBUTIVE

Elle vise à l’égalité réelle, c’est-à-dire à une redistribution du revenu ou de richesse entre les individus (redistribution verticale). Sa mise en oeuvre nécessite l’intervention des pouvoirs publics.
Une application de ce principe de justice au-delà des mécanismes de transferts est la " discrimination positive " dans l’offre de services publics. C’est le cas par exemple des zones d’éducation prioritaire en France, des bourses d’enseignement. Une telle politique ne va pas de soi car elle va à l’encontre du principe républicain de l’égalité de tous les citoyens à l’égard du service public.

 

Retour vers l'abécédaire